A Pantin la reconversion du canal de l’Ourq poursuit son cours au rythme des constructions et des réhabilitations. Après la transformation plus que réussie des moulins de Pantin (voir article ici), c’est au tour des magasins généraux de s’offrir une nouvelle jeunesse.

Les magasins généraux  construits entre 1929 et 1931 servaient à entreposer grains et farine. Laissés à l’abandon pendant plusieurs décennies, le bâtiment était en train de tomber en ruine et ne servait plus que de support d’expression pour les graffeurs.  

Si les débats ont été longs et houleux quant à la forme de la reconversion, c’est finalement le projet du cabinet d’architectes Jung qui a été choisi pour cette cure de jouvence. Celui-ci prévoit des logements, plus de 600, et des commerces de proximité. La réhabilitation s’inscrit dans un ensemble de constructions qui lui seront adossées au cœur de  la ZAC du port.

L’objectif du projet est de redynamiser le quartier tout en conservant un patrimoine industriel  précieux dont on commence enfin à reconnaître la valeur.

Alors que le Canal de l’Ourq était un lieu à l’abandon et que le centre de la vie à Pantin s’éloignait de plus en plus de la mairie pour se tourner vers la rue Jean Lolive et les stations de la ligne 5. Il semble que les nombreux projets qui se concrétisent sont en train d’inverser cette tendance et de ramener le cœur de la ville de Pantin autour du cours d’eau et de la mairie. Espérons que la reconversion du canal Saint-Denis un peu plus au nord connaisse le même succès.

Crédit photo: Cabinet Jung

Avant réhabilitation

625x418xIMAGE_20130102_19837876-625x600

446x600xIMAGE_20130102_19838072-625x600Après réhabilitation

625x418xIMAGE_20130102_19837923-625x600

Sans titre 1

 

 

625x418xIMAGE_20130102_19838123-625x600

625x418xIMAGE_20130102_19838225-625x600

Sans titre 2