En arrivant au marché aux puces de Saint-Ouen depuis le métro porte de Clignancourt, vous risquez d’être tenté de rebrousser chemin. Agressé par les vendeurs à la sauvette, les allées surpeuplées, les stands de vêtement tous identiques et pour la plupart sans intérêt ainsi que le périphérique auront vite refroidis vos ardeurs. Mais ne vous fiez pas à votre première impression et ayez le courage d’aller un peu plus loin car juste derrière l’agitation des allées principales se cache un véritable petit paradis pour chineur ou pour simple promeneurs en mal de dépaysement.


Plus grand marché aux puces du monde, plus grand rassemblement d’antiquaire, les puces de Saint-Ouen offrent des centaines d’opportunités pour réussir sa décoration et ne ressembler à aucun autre intérieur. On trouve ici tous les prix et toutes les extravagances. Depuis les traditionnelles tables-basses, fauteuil et autres tableaux, jusqu’aux statues monumentales et autres hélices d’avion. Avec autant de marchés qu’il en faut, dont les plus célèbres sont le marché Biron, le marché  Paul-Bert ou encore le marché Serpette, vous n’aurez aucune excuse pour ne pas trouver votre bonheur.


Mais si vraiment vous ne trouviez pas, vous pourrez toujours vous consoler à la terrasse d’un café niché au cœur du marché. Attention cependant à ne pas vous tromper de jour, le marché se tient uniquement le samedi, dimanche et lundi.
Bonne visite !

IMG_0217

Le marché Paul-Bert est l’un des plus ancien marché situé au sein du marché aux puces de Saint-Ouen et sans doute aussi l’un des plus jolis. On y trouve de tout mais le marché est particulièrement recherché pour les œuvres surprenantes qu’il est possible d’y trouver.

IMG_0210

Les étalages construits en dur pendant les années 1950 témoignent de la professionnalisation du marché aux puces. Les murs très colorés sont un décor très agréable pour venir déambuler dans les allées et donne à cet endroit des allures de village. 

IMG_0198

Difficile d’imaginer en voyant ces petites rues verdoyantes, que cette photo a été prise à une centaine de mètres de Paris, et pourtant on ne peut pas être beaucoup plus proche de la capitale.

IMG_0306

Par endroits, le marché aux puces ressemble à un énorme bric-à-brac où tout semble avoir été superposé n’importe comment. Impossible d’arpenter toutes les petites allées et de voir tous les stands tant ceux-ci sont nombreux et parfois bien cachés.

IMG_0229

Malgré le beau temps, tous les antiquaires n‘étaient pas tous ouverts et il n’y avait pas foule dans les rues ce qui rend le marché très apaisant.

IMG_0277

Les marchés intérieurs recèlent aussi de véritables trésors et sont souvent très jolis. Celui-ci est mon préféré avec sa verrière et ses briques. Ils sont parfois difficiles à trouver et il vous faudra les dénicher au milieu des allées.