La capitale est prise d'assaut depuis quelques années par des artistes qui expriment leur créativité sous des formes aussi diverses que variées : le graffiti traditionnel semble avoir été remplacé par des affiches, des pochoirs et même de véritables fresques murales dont la taille peut se révéler impressionnante. 

Plus ou moins éphémères, elles témoignent de la volonté des graffeurs d'intervenir dans l'espace urbain, de se réapproprier les lieux ou de faire connaître leurs travaux au grand public. 

 

DSCF1064

 

 

DSCF0681

 

Une des personnalités les plus reconnues dans le milieu à Paris à Paris est Miss Tic, qui officie le plus souvent dans le 13ème arrondissement aux alentours de la Butte-aux-Cailles, ou encore dans le 18ème et notamment Butte Montmartre.

 

DSCF0732

 

Le 19ème est aussi apprécié par les artistes. A proximité du Canal de l'Ourcq par exemple, un d'entre eux a réalisé plusieurs fresques d'un style original. Je les aime bien, le tracé est net, les couleurs franches, ça change de ce qu'on a l'habitude de voir comme graffs.  

 

DSCF1183

 

Ici, les colleurs d'affiches semblent avoir voulu installer une exposition éphémère, en indiquant aux passants en quoi consistait son oeuvre. 

 

IMG_2796

 

IMG_2797

 

IMG_2794

 

Cette affiche est d'ailleurs particulièrement imposante et occupe la majeure partie du mur ! 

 

IMG_2798

Ce nouveau mode d'expression prend une importance non négligeable, à en juger l'ancien entrepôt de la Ratp, près du métro Pyrénées, qui est devenu un véritable terrain de jeu pour les graffeurs. nbsp;

 

DSCF1115

 

DSCF1113

 

Saisissant l'enjeu du phénomène, les Mairies des 11ème et 20ème arrondissement ont pour projet d'établir une parcours touristique de graffs dans l'Est Parisien.